RAPPORT ANNUEL 2014 BLOKKER HOLDING
  NL | EN | FR

Commentaire sur le bilan du groupe

AU 24 JANVIER 2015




Les immobilisations incorporelles concernent essentiellement les logiciels/licences et sites Internet.

Le poste ‘Terrains et constructions’ concerne essentiellement les rénovations d’immeubles en location.

IMMOBILISATIONS FINANCIERES

PARTICIPATIONS
Le poste participations concerne une participation de 99,99% dans Casa Holding B.V. (269 millions €), résultant de la déconsolidation en 2014, et une participation de 20% dans Dennenhoorn B.V. (1,1 million €), les deux établies à Laren.

CREANCES
Les créances concernent pour 12,7 millions € des créances sur des participations à la suite de la déconsolidation de Casa en 2014. Ces créances ont une durée de 1 à 5 ans ; aucune sûreté n’a été octroyée. Les autres créances ont, pour un montant d’environ 0,7 million €, une durée inférieure à 1 an.

ACTIFS CIRCULANTS

STOCKS
En raison de la variation de la provision pour obsolescence, un montant de 8,2 millions € a été porté au débit du compte de résultats (2013/14 : bénéfice de 11,7 millions €).

CREANCES
Les créances ont une durée supérieure à 1 an pour un montant d’environ 0,5 million € (2013/14 : 3,2 millions €). Sous les autres créances sont compris un montant de 25,7 millions € (2013/14 : 13,6 millions €) au titre de l’impôt sur les bénéfices et un autre de 1 million € (2013/14 : 2,8 millions €) pour les latences d’impôt actives.

Le montant total des pertes fiscales qui ne sont pas incluses dans l’évaluation des latences d’impôt est d’environ 5,8 millions € (2013/14 : 4,1 millions €).

 

CAPITAUX PROPRES
Pour des explications sur les variations des capitaux propres, nous vous renvoyons au commentaire sur le bilan de la société.

PROVISIONS


La provision pour impôts latents concerne les futures obligations fiscales qui découlent de différences temporaires entre les règles d’évaluation économiques et fiscales. 

La provision pour restructurations est destinée à couvrir les frais liés aux réorganisations des sociétés du groupe et les coûts des contrats déficitaires. 

La provision pour obligations de garantie est prise pour couvrir les coûts estimés qui devraient résulter des obligations de garantie en cours à la date du bilan, compte tenu des marchandises et des services fournis. Les frais encourus en dédommagement des obligations de garantie viennent au débit de la provision. Les dotations et prélèvements ont été soldés dans le tableau des en-cours.

La provision pour primes d’ancienneté est prise sur la base du règlement d’ancienneté en vigueur à la date du bilan, compte tenu des chances de rétention, de l’évolution future des coûts salariaux et du taux d’escompte.

La provision pour litiges concerne les litiges, réclamations et procès en cours.

Les autres provisions concernent notamment une provision pour gros travaux de maintenance des bâtiments dont le groupe est propriétaire. 

Du solde total des provisions, environ 39 millions € (2013/2014 : 28,5 millions €) sont à court terme ; le reste étant, selon les prévisions, à long terme. 

DETTES A PLUS D’UN AN
La majeure partie des dettes à long terme a une durée allant jusqu’à 5 ans et consiste essentiellement en dettes envers des entreprises liées et des dettes envers des entreprises avec un lien de participation. Aucune sûreté n’a été octroyée. 

Les dettes envers les entreprises avec un lien de participation s’élèvent à 131,7 millions € (2013/2014 : 71,5 millions €). Le taux d’intérêt est fixé trimestriellement et correspond à la moyenne de l’Euribor à 3 et 12 mois au début de chaque trimestre (moyenne sur 2014/15 : 0,33% ; 2013/2014 : 0,375%). Les dettes envers les entreprises liées s’élève maintentant suite à la déconsolidation de Casa en 2014 à 162 millions € (2013/14 : 0 €) et portent des taux d’intérêt allant de 1% à 2,2%.


INFORMATIONS N’APPARAISSANT PAS DANS LE BILAN DU GROUPE

OBLIGATIONS EN MATIERE DE LOCATION ET DE CREDIT-BAIL
Au titre des accords de crédit-bail et de location à long terme, un montant d’environ 228 millions € (2013/2014 : 274 millions €) doit être payé en 2015/16. Des contrats viennent à expiration tous les ans. Un certain nombre de contrats en cours à la date du bilan ont une durée restante de un à cinq ans (montant total de location/bail d’environ 524 millions €) et un certain nombre de contrats ont une durée restante de plus de cinq ans (montant total de location/bail d’environ 330 millions €).

GARANTIES BANCAIRES ET LETTRES DE CREDIT
En ce qui concerne les garanties bancaires et les lettres de crédit, un montant d’environ 19 millions € (2013/2014 : 20 millions €) a été bloqué sur les comptes bancaires, dont 15 millions € pour les sociétés néerlandaises (2013/2014 : 8 millions €). 

OBLIGATIONS D’INVESTISSEMENT
Les obligations d’investissement à fin 2014/15 s’élevaient à environ 7,4 millions € (2013/2014 : 27,7 millions €).

OBLIGATIONS D’ACHAT 
Les obligations d’achat restantes s’élevaient à la date du bilan à environ 210 millions € (2013/2014 : 270 millions €).

INSTRUMENTS FINANCIERS
Les risques liés aux instruments financiers sont commentés ci-dessous.

RISQUES DE TAUX DE CHANGE
Les risques de taux de change portent presque exclusivement sur l’achat de marchandises dans d’autres devises que l’euro. La politique du groupe en matière de change est axée sur la maîtrise des risques de change. Dans ce cadre, des contrats de change à terme sont conclus. La composante devise étrangère des contrats de change à terme, qui fait office d’instrument de couverture pour les transactions futures, est évaluée au prix de revient tant que la position couverte n’est pas encore intégrée au bilan. 

La valeur réelle des contrats de change à terme s’élève à la date du bilan à plus 11,4 millions € (2013/2014 : moins 1,7 million €).

RISQUES DE TAUX D’INTERET
L’entreprise n’a conclu aucun instrument visant à couvrir les risques liés aux taux d’intérêt.

RISQUES DE CREDIT
Les risques de crédit concernent les débiteurs et les autres créances à court terme. Des provisions suffisantes ont été constituées sur ce point.